dimanche 25 juin 2017
Home / Live Report / Live report : Supa Dupa – 15 Décembre 2016 – Ninkasi Kao

Live report : Supa Dupa – 15 Décembre 2016 – Ninkasi Kao

Ca n’est un secret pour personne, j’ai le béguin pour les Supa Dupa. C’est un ami musicien qui m’a parlé d’eux la première fois. Rencontrés aux hasards des couloirs sombres de la Maison Mère à l’occasion d’une Jam, ma curiosité m’a instinctivement chuchoté à l’oreille de garder un œil sur eux.

Une carte de visite et quelques phrases échangées sur fond de Mojitos, et l’histoire aurait pu s’arrêter là.  Mais quelques semaines plus tard,  j’étais à la recherche d’un groupe à programmer pour la soirée Night Groove. Je me suis naturellement tournée vers eux et notre premier rencard s’est donc organisé.

Leur énergie et leurs talents ont fait de cette soirée une réussite, bien que le public constitué majoritairement de proches était conquis d’avance. Le potentiel de ce groupe assez jeune, d’âges et d’expérience commune était néanmoins plus qu’évident. Les 9 musiciens Lyonnais défendent sur scène un Hip-Hop organique emprunté au continent Américain, tout en assumant les multiples influences qui façonne le groupe : le jazz, la soul, ou encore le reggae.

Moins d’un an après cette soirée, les retrouver sur la scène du Ninkasi Kao est un plaisir que je ne dissimule pas. Après plusieurs concerts notamment au Transbordeur (partageant l’affiche avec TribeQa et Soul Square ou en première partie d’Electro Deluxe pour le festival Musi’Colors) on peut le dire, les petits sont devenus grands.

Une de leur qualités extraordinaires a été de rester attentifs et curieux aux réactions et conseils qu’ils ont provoqués. Le groupe a avec beaucoup d’humilité absorbé toute cette matière, suivi d’un gros travail en résidence qui a permis de travailler un show plus construit et plus uniforme.

Ils font partie de ces groupes magnifiés par le live tant leur complicité est évidente. Le duo Nota Bene / Manon Cluzel est désormais rodé. Le rappeur et la chanteuse sont des bêtes de scène bien décidées à retourner chaque salle dans laquelle ils performeront. Un clin d’œil particulier à Arthur Caget, le batteur et compositeur du groupe qui à 20ans, mène son projet d’une main de maître.

Le reste se savoure en photo et en live !

>>> Le 30 septembre 2016, Supa Dupa a sorti son EP de 5 titres intitulé High On Life


Mad’Joe

Toutes les photos de la soirée ici
Photographe : Paul Bourdrel