samedi 23 septembre 2017
Home / Live Report / Live Report : Tri4th – 05 Juillet 2017 – Jazz à Vienne

Live Report : Tri4th – 05 Juillet 2017 – Jazz à Vienne

© Jules Azelie

Reza Ackbaraly ramenait en 2008 au Jazz Mix le groupe japonais Soil & Pimp Sessions pour la première fois en France.

Neuf ans plus tard, le chapiteau n’est plus mais l’esprit demeure, délocalisé au Theatre de Vienne. En partenariat avec le Tokyo Jazz Festival et dans la continuité de cette date mémorable, l’un des rendez-vous immanquables de cette année se tenait au Club de Minuit avec Tri4th, quintet originaire de Tokyo, connu pour ses performances explosives et issu de la mouvance Club Jazz nippone.

Ce courant, représenté entre autre par Sleep Walker, Quasimode, Soil & Pimp Sessions et Kyoto Jazz Massive, fait sa seconde apparition sur Vienne, avec l’une de ses formations les plus prolifiques du moment.

© Jules Azelie

La particularité de Tri4th : un son simple, puissant et efficace, une cadence élevée, une homogénéité et synchronisation au poil. Festif et coloré, le quintet, pour sa grande première passe en force ! Avec une formule qui pourrait etre qualifée de version jazz du “power rock”, Tri4th a embrasé le club de minuit.

Le piano virtuose de Daisuke Takeuchi, le saxophone chatoyant de Junnosuke Fujita, la contrebasse oscillant entre clarté, distorsion et saturation de Kohei Morita, la tonitruante batterie de Takao Ito et le leadership du débonnaire et fédérateur trompettiste Yusuke Orita ; c’est avec fougue et bonne humeur, que la bande de joyeux drilles en costard et en yukata, a obtenu l’adhésion immédiate du public. Standing ovation bien méritée au sein d’un Théâtre de Vienne dans une rare effervescence.

A nous faire regretter la présence de tables et de chaises, le show de Tri4th, était un bel aperçu de ce qui se trame dans les club japonais.

Report : Alpha Diallo / @AlphaDigger / Instagram
Photographe : Jules Azelie